mercredi 16 septembre 2009

L'université en afrique du sud

Le prix de l'inscription
Les universités d’Etat et universités de technologie d’Afrique du Sud sont payantes. Les frais d’inscription (ne prenant pas en compte l’achat des fournitures scolaires, logement etc.) varient d’une institution à l’autre. Ces frais sont pour la plupart supérieurs à 1.000 dollars américains.

Enseignement Supérieur: Organisation

Organisation de l'enseignement Supérieur en Afrique du Sud

L’enseignement supérieur en République d’Afrique du sud est le meilleur du continent africain. Il compte plus de 800.000 étudiants (à plein temps ou en cours par correspondance) et est reconnu par de nombreuses institutions internationales avec lesquelles il partage de nombreux programmes d’échanges.


Une organisation structurée autour des universités d’Etat et des universities of technology

En 2003, la structure de l’enseignement supérieur sud-africain se caractérisait par des institutions autonomes entièrement responsables de leur management. On distinguait ainsi :
- Les universités d’Etat
- Les Technikons maintenant appelés Universities of technology
- Les colleges
- De nombreux instituts privés

Les Universités sud-africaines offrent un cursus académique classique allant du 1er au 3ème cycle, dans une large gamme de filières : technologie de l’information, médecine, gestion administrative, sciences humaines et sociales, droit, agriculture, génie civile, architecture, sciences naturelles, etc.. L’entrée à l’université se fait sur examen d’entrée (Matriculation endorsements ou Matri, examen organisé par le South African Certification Council (SACC) après l’obtention du Senior Certificate (équivalent du Baccalauréat).

Les Universities of technology sont des instituts techniques qui préparent en 3 ans (National Diploma) ou 4 ans (Bachelor Degree of Technology, BTech) à entrer directement dans la vie professionnelle. Les conditions d’admission sont moins rigoureuses que celles des universités. En effet, l’obtention du Senior Certificate est suffisante. Cependant comme les universités, les universities of technology offrent des programmes allant du 1er au 3ème cycle.

Les Colleges sont spécialisés dans la formation des professeurs d’écoles et de collèges, d’infirmiers et des professionnels de l’agriculture. Il existe environ 50 colleges formant des professeurs d’écoles et de lycées.

Les Instituts privés sont nombreux. Si certaines ont une excellente réputation, d’autres sont moins connus. Ils ne sont accessibles qu'aux classes privilégiées.


Une place prépondérante pour les universités

Plus de 60% des étudiants vont à l’université contre 30 % dans les technikons et 10% dans les colleges et autres instituts privés. En 2001, plus de 325.945 étudiants étaient inscrits dans les l’ensemble des universités dont 66.488 au niveau post-graduate, 166.919 dans les technikons dont 2.312 au niveau post-graduate.



Admission des étudiants étrangers

Plus de 20.000 étudiants étrangers en 2001
En 2001, plus de 20.000 d’étudiants étrangers poursuivaient leurs études en Afrique du Sud. 60% d’entre eux venant d’Afrique et plus particulièrement d’Afrique anglophone ou des pays limitrophes de l’Afrique du sud, 30% d’Europe et 6% d’Amériques.

Prendre contact avec les universités sud-africaines

Il est recommandé aux les étudiants étrangers de prendre contact avec l’université choisie au moins 6 mois avant le début de l’année universitaire.
Si tu veux poursuivre des études au pays de Nelson Mandela, ta première démarche va consister à contacter l’institution qui t’intéresse (et cela, 6 mois au moins avant le début de l’année universitaire qui commence en fin janvier) pour t’enquérir de la procédure d’inscription et des conditions d’admission. Presque toutes les universités ont un département pour étudiants étrangers, International Affairs Office, qui accueille et oriente les étudiants étrangers. Les informations concernant ces International Affairs Offices se trouvent normalement sur le site Internet de chaque université.


La maîtrise de l’anglais

L’anglais est la principale langue de travail et la plupart des établissements exige une bonne maîtrise de cette langue. Pour les non anglophones, il est donc nécessaire de passer le Toefl ou l’IELTS. EFL. Le score minimum requis est de 550 au Toefl PBT (Paper Based Test) pour une admission dans une université.


Les équivalences

La procédure de demande d’équivalence varie en fonction du niveau d’études :

Pour une admission au premier cycle universitaire (Undergraduate)
Tu dois faire ta demande auprès du Matriculation Board (organisme public rattaché au Ministère de l’Education d’Afrique du Sud) pour une demande de certificat de dispense (Certificate of Exemption). Pour en savoir plus : www.sauvca.org.za

Pour une admission au second et troisième cycle universitaire (Graduate et postgraduate)
L’autorité compétente en matière d’évaluation des diplômes pour les études de 2ème et 3ème cycles ainsi que pour l’emploi, est le South African Qualifications Authority (SAQA). www.saqa.org.za



Les plus anciennes universités d’Afrique du sud

1829, création de la South African College au Cap (rebaptisée en 1918, University of Cape Town)
1865, création de la Victoria College à Stellenbosch (rebaptisée en 1918 University of Stellenbosch)
1873, création de l’University of the Cape of Good Hope (plus tard rebaptisée University of South Africa, Unisa)
1895, création de la School of Mines (rebaptisée en 1922 University of the Witwatersrand)
1904, création de Rhodes University
1916, création de la South African Native College (rebaptisée en 1951, University of Fort Hare)


Le système de notation

Le système de notation utilisé par la majorité des universités est le suivant:

Système de notation sud-africainNombre numériqueSignification
1st Class75-100%16-20 (Très bien)
2 nd Class Division I70-74%14-15.9 (Bien)
2 nd Class Division II60-69%12-13.9 (Assez Bien)
3rd Class50-59%10-11.9 (Passable)
Fail40-49%8-9.9 (Insuffisant)
Absolute Fai0-39%0-7.9 (Echec total)


Bourses d’études

Les universités et universities of technology offrent des bourses d’études. Consulte le site des universités qui t’intéressent.


Opportunités pour faire de la recherche

Chaque année, l’Afrique du Sud dépense un peu plus de 5 milliards de Rands en Recherche & Développement. Le pays est l’un des leaders mondiaux dans plusieurs domaines de recherche tels que la biologie organique, les sciences de la terre, l’astronomie ou encore la recherche médicale. Plusieurs centaines de chercheurs sud-africains sont mondialement connus et sont leaders dans leur domaine de recherche.
Certaines universités (ex. Rhodes University) offrent des bourses de niveau Master’s ou de recherche aux étrangers.


L’année universitaire

En Afrique du Sud, l’année universitaire est divisée en 2 sessions : la rentrée universitaire se fait en janvier/février et va jusqu’en juin. Le second semestre va de juillet à novembre.


Quelques universités de renom

Les départements Zoologie et Etudes Africaines de Rhodes University sont très réputés en Afrique du sud ;
University of Wits (Witwatersrand) avec ses départements Technologies de l’information et Business Administration.
L’Université du Stellenbosch (Sciences politiques). Cette université fait partie d’un réseau d’excellence à l’intérieur de l’Afrique du sud avec l’Université de Western Cape et l’Universite de Cape town.


Pour en savoir plus

http://www.che.ac.za/

1 commentaire:

  1. Merci, les informations données sont claires et instructives.

    RépondreSupprimer